2017 : l’année sans accident aérien !

Voici l’avion de Mitsubishi baptisé « Zéro ». Désolé je n’avais pas d’autre idée pour illustrer l’article 😉

 

Ça y est, le graal est atteint, l’objectif ultime est dépassé, le zéro absolu est une réalité : l’aviation de transport de passager n’a connu aucun accident mortel en 2017 ! En intégrant tous les avions à partir de 14 places partout dans le monde (même dans les listes noires !), on dépasse les 40 millions de vols réalisés pour 4 milliards de passagers transportés sans le moindre décès…  c’est bien sur une nouvelle année record, et celle-ci sera difficile à battre  🙂

Les seuls accidents de l’année ayant entraîné des décès concernent des appareils militaires, des avions cargo ou de loisir, et de tout petits appareils de transport privé. Pour réaliser un trajet, l’avion était déjà plus fiable que les moyens de transport comparables (voiture, train) ou classiques (ascenseur, téléphérique), mais il passe désormais devant le tapis roulant, seul façon de se déplacer qui était plus fiable que l’avion jusque là (mais reconnaissez qu’il est difficile de faire plusieurs centaines de kilomètres de cette manière). Cette performance a été rendue possible par la concordance de plusieurs facteurs : la disparition des avions de 2ème génération, l’amélioration des technologies disponibles, une maintenance toujours mieux réalisée, une meilleure application des procédures, des entraînement plus rigoureux, et ce partout dans le monde…

Un Airbus A350 au décollage de Roissy. Il s’agit du dernier né des avions de ligne long courrier.

Mais que vont devenir les milliers d’ingénieurs qui tentent d’améliorer la sécurité aérienne puisque le risque a disparu ? Et bien ils vont continuer à travailler, car on peut toujours faire mieux ! Soyons clair, il est peu probable que l’on reste éternellement à zéro. En 2016 nous n’avions vu qu’un seul accident pour un avion à réaction, cette année il n’y en a aucun dans aucune catégorie mais cela signifie surtout que les efforts payent, pas que les risques sont nuls. Il y a d’ailleurs eu des accidents et des incidents parfois sérieux, mais ceux ci n’ont bien heureusement fait aucune victime. Voici quelques nouveautés et tendances attendues pour les prochaines années dans le secteur aérien.

Niveau technique, le concept de la redondance et l’utilisation exclusive d’équipements rencontrant moins d’une panne par milliard d’heure d’utilisation avaient déjà permis de voir une quasi disparition des défaillances. La probabilité de rencontrer une panne moteur n’est d’ailleurs que d’une en 4000 milliards d’heures de vol…

Vision de deux cumulonimbus via le pare-brise et via le radar météo d’un A320. Merci à Nabih pour la photo.

Il reste encore des possibilités de progression, notamment pour faciliter la vie des pilotes et compenser une éventuelle défaillance de leur part. Les nouveaux avions Airbus sont par exemple déjà capables de changer d’altitude automatiquement et de manière autonome en cas de détection d’une dépressurisation. Les nouveaux radars météo permettent par exemple de connaître la situation derrière une première couche nuageuse. On sait donc s’il est possible de passer entre les orages plutôt que d’avoir à faire des détours parfois énormes. Un grand gain de temps et de confort pour les passagers (surtout si on évite ainsi quelques turubulences !). Les systèmes de suivi du relief et des montagnes, des assistance à l’atterrissage permet d’avertir le pilote si la distance de freinage risque d’être trop longue pour la piste grâce à des calculateurs prenant en compte le poids et la vitesse de lavion, le vent, l’humidité du terrain. N’oubliez pas que ces amélioration ne sont uniquement disponibles sur les nouveaux avions et que les anciens peuvent être modernisés. Ne renoncez donc pas à votre vol si vous voyez que votre avion dates des années 90, cela ne vous donne aucune information sur la modernité des équipements (voir l’article sur la modernisation des A320 d’Air France en cliquant ici).

Le tunnel de reconnaissance faciale de Dubai

Dans les aéroports, de nouveaux systèmes commencent déjà à être déployés afin d’améliorer le confort des passagers et permettre une sureté total. Après Londres et Amsterdam, on peut espérer que les systèmes Parafe de passage des frontières puissent enfin utiliser les systèmes de reconnaissance faciale en France… Niveau détection d’objets interdits, l’actuel « poste inspection filtrage » permettant de vérifier le contenu de vos bagages à main devrait petit à petit être remplacé par des détecteurs plus efficaces et rapide pour les bagages à main, pendant que les passagers empruntent de simples tunnels qu’il suffira de parcourir sur le chemin vers l’avion. Pas besoin de vider ses poches, d’enlever ses chaussures et sa ceinture ni de poser son bagage sur un tapis roulant, toutes les investigations seront réalisées pendant que vous marchez.

Vision du contenu d’un bagage avec le détecteur ConneCT de la société Analogic.

Pour les bagages de soute, le déploiement des tomographes sera finalisé dans toute l’Europe en 2018. Cette technologie de scanner 3D permet une détection des explosifs dans 100% des cas, elle est d’une fiabilité totale.

Niveau trafic aérien, l’organisation de l’aviation et ne travail des contrôleurs avaient déjà permis d’atteindre un niveau de fiabilité totale depuis plusieurs décennies, mais c’est le risque des drones qui était évoqué depuis quelques années… là aussi,on a des avancées puisque les premiers systèmes de détection des petits drones sont en cours de déploiement, et ce sera à Paris en grande première mondiale ! Soyons clair : même en cas de collision avec un drone le risque est infime, mais il est néanmoins préférable de totalement pouvoir éliminer cette éventualité.

Bref, l’avenir est lumineux pour l’aviation ! Notre seul regret est de savoir que les statistiques ne soignent pas la peur de l’avion (explications ici)… Le Centre de Traitement de la Peur de l’Avion fêtera cette année son 10ème anniversaire, toute l’équipe sera au rendez-vous pour vous accompagner sur vos prochains voyages.

Toute l’équipe du CTPA vous souhaite une superbe année 2018 !

Interview sur France Info sur le même sujet :

À propos de Xavier Tytelman

Ancien aviateur militaire aujourd'hui consultant sur les questions aéronautiques. Responsable et formateur au Centre de Traitement de la Peur de l'Avion (www.peuravion.fr). Tel : +33667484745
Ce contenu a été publié dans Centre de traitement de la peur de l'avion, Industrie aéronautique, Sécurité aérienne, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à 2017 : l’année sans accident aérien !

  1. Avion dit :

    On peut se féliciter qu’aucune compagnie n’ait eu d’accident. Il n’en est pas de même des petits avions malheureusement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *