Simulateur de vol Flight Experience utilisé dans le stage "Prêt à décoller" à ParisAvant le stage

Détermination du type et de l’intensité de votre peur par des professionnels formés afin de vous orienter vers la prise en charge la plus adaptée à votre situation.

Le jour du stage

Le stage “Prêt à décoller” est disponible à Paris, à Marseille, à Charleroi (Belgique) et à Montpellier. Il se déroule sur une journée entre 10h et 19h en 3 étapes :

1 – Apprendre à gérer sa peur de l’avion

Intervention de la psychologue pour gérer sa peur de l'avion- Il est primordial de savoir comment une peur s’installe pour réussir à s’en débarrasser. Une psychologue formée aux thérapies comportementales et cognitives vous apprendra comment faire en sorte que les informations apprises dans la journée soient celles qui restent présentes à l’esprit une fois dans l’avion.
– Afin de mieux gérer son anxiété et éviter les crises d’angoisse, vous pourrez utiliser un logiciel de cohérence cardiaque avec biofeedback. Ce logiciel, développé en milieu hospitalier, consiste en un capteur cardiaque placé sur votre doigt et qui vous permettra de voir en temps réel comment une bonne respiration pour éviter tous les symptômes de l’anxiété (crises de panique, cœur qui s’accélère, main moites…).

2 – Formation à la sécurité aérienne

Formation à la sécurité aérienneQuels sont les risques au décollage ? L’avion peut-il résister à toutes les turbulences ? Les orages sont-ils dangereux ? A quoi sert le masque à oxygène ? Que se passe-t-il en cas de panne de moteur ? Peut-on atterrir sans visibilité ? A quoi correspondent les bruits entendus ?

Un pilote de ligne instructeur ou un spécialiste de la sécurité aérienne répondra à toutes vos questions, avec des enregistrements vidéos et sonores. L’objectif : vous ne devrez plus avoir aucune question en fin de journée !

3 – Séance de simulateur de vol

Simulateur de vol - stage peur avionAccompagné d’un pilote de ligne instructeur, vous pourrez participer à un vol depuis le cockpit d’un avion de ligne moderne dans les conditions ultra-réalistes d’un simulateur de vol utilisé pour la formation des pilotes dans de nombreux pays. Vous prendrez vous-même mes commandes pour un décollage et un atterrissage pour vivre toutes les étapes d’un vol. Vous pourrez enfin comprendre les réactions du pilote dans différentes situations : vols de jour ou de nuit, météo dégradée, gestion de pannes… En plus de faire disparaître nombre de vos peurs, cette expérience est fascinante et pourra vous faire toucher du doigt ce qu’est le plaisir de voler.

Le CTPA est partenaire de 5 simulateurs de vol pour les stages (Paris, Marseille, Montpellier, Charleroi en Belgique), dont le seul simulateur de vol monté sur vérins ouvert au public et reproduisant les mouvements de l’avion, situé sur l’aérodrome de Pontoise (Île de France).

Après le stage phobie de l’avion

Visite d'avion au sol pour le stage phobie avionNotre psychologue vous rappellera pour un entretien téléphonique complémentaire, et nous vous donnerons la météo de votre voyage la veille de votre vol.
Vous serez invité à participer gratuitement à nos sorties (visite d’une tour de contrôle, visite d’un avion de ligne au sol…), et nous resterons disponibles pour toutes vos questions.
Pour ceux qui en ressentent le besoin, des prises en charges complémentaires sont possibles (accompagnement en vol, séance de simulateur complémentaire, entretiens avec un psychologue…).

——————–

Quelle efficacité ?

Une recherche universitaire a été menée au sein de notre centre (Ferrand et al., article publié en août 2015 dans la revue scientifique “Aviation, space and environmental medicine“) auprès de 147 patients ayant suivi le stage “Prêt à décoller”. Les résultats montrent que le stage seul permet un retour en vol dans 93% des cas, et les prises en charges complémentaires (entretiens avec un psychologue pour les claustrophobes…) permettent d’atteindre 97%.

En moyenne, les personnes ont situé leur anxiété ressentie en vol avant d’effectuer le stage à 9,2/10 (10 étant l’anxiété la plus élevée possible). Les résultats de l’étude montrent que le stage permet de diminuer l’anxiété ressentie dès le premier vol à seulement 3,7/10. Les personnes qui réalisent 3 vols dans l’année qui suit le stage voient leur anxiété descendre à 3,2/10 au bout d’un an.
Si le vol est réalisé dans le premier mois après le stage, l’anxiété est en moyenne de 3,5/10, si le vol est réalisé plus de 2 mois après le stage, l’anxiété est de 4,6/10. Il est donc recommandé de suivre le stage dans les deux mois qui précèdent un vol.

——————–

Tarif du stage contre la peur de l’avion et prises en charge

Tarif du stage et de son suivi : 430€ TTC pour les particuliers (payable en plusieurs fois sans frais).
Trois types de prises en charges financières sont possibles :
– Le Centre est un cabinet de psychologie et un vrai psychologue intervient lors de la journée. Si votre mutuelle rembourse les entretiens avec un psychologue, vous pourrez donc prétendre à un remboursement.
– De nombreux comités d’entreprise peuvent rembourser ce stage.
– Le Centre est un établissement de formation professionnelle reconnu par le Ministère du Travail (numéro DA 11 75 49097 75), et le stage peut alors être entièrement pris en charge par les procédures de formation professionnelle au tarif de 490€ TTC.

Pour voir le calendrier et réserver votre journée de stage, cliquez ici.

——————–

Questions diverses et organisation du stage

Le stage contre la peur de l’avion est disponible à Paris, Marseille, Montpellier et à Charleroi (Belgique) pour les simulateurs fixe, et sur l’aérodrome de Pontoise (en Île de France) pour le simulateur monté sur vérins et reproduisant les mouvements de l’avion.

La journée se déroule par groupe de 8 personnes maximum, divisé en plus petit groupes selon les étapes de la journée.

Le repas est compris dans le stage.

Pour voir le calendrier et réserver votre journée de stage, cliquez ici.

——————–

Voir un reportage vidéo sur le stage “Prêt à décoller” extrait du JT de 20h France 2 (juillet 2014) :

Les stages se déroulent à Paris, Marseille, à Montpellier et en Belgique dans les locaux des simulateurs de vols avec lesquels nous sommes partenaires. Le simulateur de vol de Pontoise est le seul simulateur de vol de France à destination du grand public et reproduisant aussi les mouvements de l’avion. Pour plus d’informations sur les simulateurs, cliquez ici.

 

8 commentaires

  1. Jean Baptiste
    13 octobre 2015

    Bonjour,
    Mon métier m’oblige à prendre ponctuellement l’avion, ce qui constitue pour moi une petite appréhension. En effet, même après plus d’une vingtaine de vols, je suis parfois confronté à de petites crises d’angoisses au moment du décollage principalement. Pensez-vous que votre stage contre la phobie en avion est réellement adapté à mon cas, ou bien s’adresse t-il d’avantage à des personne qui n’osent même pas monter dans l’un de ces engins ? Merci pour vos conseils.

  2. Xavier Tytelman
    13 octobre 2015

    Bonjour Jean-Baptiste et merci pour votre message. La peur de l’avion réunit en réalité plusieurs difficultés qui peuvent se renforcer les unes les autres :
    - peur du crash et de mourir avec tous les aspects techniques (turbulences, pannes…),
    - mauvaise gestion de l’anxiété qui se traduit par “la peur d’avoir peur”, avec des difficultés parfois des semaines avant chaque vol et éventuellement des symptômes physiologiques (cœur qui s’accélère, mains moites, bouffées d’angoisse…), ce qui est votre cas,
    - le besoin de contrôle, dans ce cas c’est le fait de ne pas maîtriser la situation ou d’avoir l’impression de ne pas pouvoir agir qui pose problème,
    - la peur de ressentir des sensations physiques,
    - les autres phobies sans lien avec l’avion mais qui empêchent de le prendre : claustrophobie, peur du vide, peur des microbes…
    Le stage a de bons résultats sur les trois premières dimensions de la peur (peur du crash, gestion de l’anxiété et besoin de contrôle) et le simulateur de Pontoise (seul simulateur de vol en mouvement à destination du grand public en France) permet également de travailler le ressenti d’un vrai vol. Si vous vous reconnaissez dans l’une ou plusieurs de ces dimensions (ce qui semble être le cas), alors le stage aura un effet positif sur vous, et il est recommandé de suivre le stage dans les deux mois avant un vol pour bénéficier des effets à leur maximum.
    Pour ce qui est des autres phobies il faut par contre être clair : on ne peut pas traiter une phobique spécifique en une journée mais le stage a des effets apaisants sur la claustrophobie et d’autres difficultés comme les crises de panique.
    Au plaisir de vous rencontrer prochainement,
    Xavier

  3. stef
    20 octobre 2015

    Salut le CTPA,
    Je suis intéressé par la séance de simulateur de vol dans le cadre de votre stage. Je souhaiterai savoir combien de temps dure la simulation ? Est-on tout de suite aux commandes ? y a-t’il des contre-indications pour le simulateur qui reproduit les mouvements d’un véritable appareil ?
    Merci et à bientôt

  4. Xavier Tytelman
    22 octobre 2015

    Bonjour Stéphane,
    La séance de simulateur de vol est la dernière étape de la journée car il nécessite une vraie préparation. Le stage se déroule en trois étapes :
    - travail sur les pensées négatives automatiques et apprentissage de la relaxation grâce à un logiciel de cohérence cardiaque avec le psychologue,
    - information sur la sécurité aérienne pour répondre à toutes vos questions (turbulences, panne de moteur, décollage…),
    - séance de simulateur de vol dans la reproduction exacte d’un vrai avion de ligne en compagnie d’un pilote de ligne instructeur.
    Nous sommes associés au seul simulateur en mouvement de vol de France à destination du grand public sur l’aérodrome de Pontoise. Il n’existe pas de contre-indication pour ce simulateur de vol, mais il nécessite une certaine progressivité pour les personnes souffrant de claustrophobie. Dans les autres simulateurs, il suffit d’ouvrir la porte pour sortir alors que sur le simulateur en mouvement il faut attendre quelques dizaines de secondes avant de pouvoir rouvrir la porte. Cela n’a cependant jamais posé de difficulté puisque les pilotes sont très sensibilisés à ces questions et habitués à travailler avec des patients souffrant de la peur de l’avion.
    A bientôt,

  5. laura 95
    5 novembre 2015

    Bonsoir, j’ai depuis deux moi de grosse angoisse mauvaise expérience lors d’un vols il y à eu des petites turbulences mais asser pour m’avoir effrayé alors que j’avais déjà pris l’avion deux fois avant ! J’aimerai faire le stage pour savoir le fonctionnement d’un avion ! Je travail à l’aéroport de Paris dans un relay est ce qu’il y à une réduction pour le personnel de l’aéroport ? Merci

  6. Xavier Tytelman
    6 novembre 2015

    Bonjour Laura,
    Votre situation est assez fréquente : il suffit qu’un vol se passe mal et le cerveau associe immédiatement “avion = anxiété”/ Le problème est que l’on arrive ensuite à chaque vol avec l’anxiété du vol précédent, et la peur de l’avion progresse ainsi avec le temps. Nous vous accueillerons avec plaisir pour un stage, idéalement il faudrait le réaliser dans les deux mois qui précèdent un souhait de reprendre l’avion.
    Pour ce qui est des réductions, nous un cabinet de psychologie totalement indépendant, nous ne sommes malheureusement partenaires d’aucune compagnie aérienne ni d’Aéroport de Paris. Vous pouvez par contre vérifier si votre mutuelle rembourse les entretiens avec un psychologue, demander à votre comité d’entreprise ou utiliser les procédures de formation professionnelle (écrivez nous à contact@peuravion.fr pour que nous puissions vous envoyer les documents nécessaires). Dans ces cas, le stage peut être totalement gratuit pour vous.
    AU plaisir de vous rencontrer,

  7. Ludivine M
    30 novembre 2015

    Bonjour,

    Je fais enfin le pas pour vous contacter. J ai déjà pris l avion plusieurs, et il y a 1 an pour un vol de 12h. Nous devions repartir dans 1 mois pour la même destination avec mon conjoint. Mais pour le moment je n arrive pas à valider mon voyage , trop peur de prendre l avion. Ma peur est venue progressivement. Le dernier vol pendant la nuit de grosses turbulences. Je me vois incapable de monter dans l’avion, même de voir un avion m’angoisse. Je suis tellement déçu d avoir cette sensation m empêchant de voyager ainsi que mon conjoint. Pouvez vous m aider ? Le stage m aidera t il ?

    Merci d avance pour votre réponse

  8. actionxav
    30 novembre 2015

    Bonjour Ludivine,
    Tout dépend en fait du type et de l’intensité de la peur. Le stage a une efficacité importante sur trois dimensions de la peur de l’avion :
    - la peur du crash, des turbulences, des orages et de tous les aspects techniques du vol ==> réponses rationnelles puis techniques cognitives pour garder les idées claires, ainsi que le simulateur de vol qui donne des informations visuelles bien plus fortes que de simples réponses;
    - la gestion de l’anxiété, avec la peur d’avoir peur, de subir les symptômes de l’anxiété (coeur qui accélère) ==> travail avec le logiciel de cohérence cardiaque qui permet de voir en temps réel l’effet de la bonne respiration, en respirant ainsi on ne peut physiologiquement pas déclencher de bouffée d’angoisse;
    - le besoin de contrôle ou de ne pas pouvoir maîtriser la situation ==> séance de simulateur de vol pour bien visualiser à quoi correspond chaque bruit ou mouvement.
    Si vous vous reconnaissez dans l’un ou plusieurs de ces catégories, alors le stage répondra totalement à votre difficulté. Si la peur repose davantage sur une phobie spécifique comme la claustrophobie, alors elle sera apaisée mais un travail complémentaire avec un psychologue vous sera bénéfique. Si vous êtes particulièrement centrée sur vos sensations physiques, il peut être intéressant de choisir le simulateur de vol de Pontoise qui est le seul simulateur en mouvement à être destiné au grand public en France.
    N’hésitez pas à nous appeler pour toute question,

Laisser un commentaire