Quelles protections des avions pendant leur stockage ? Zoom sur les housses ultra performantes

Lors de l’arrêt des vols causé par la crise du coronavirus, de nombreux avions ont été stockés et protégé, avec une partie très visible sur leurs moteurs, comme sur l’image ci-contre. Les housses ont plusieurs objectifs : éviter les objets étrangers lors d’une maintenance (fausse manipulation d’un outil par exemple) ou pendant le stockage (un oiseau pourrait venir y faire son nid), et maintenir l’intégrité des pales moteurs en évitant notamment les corrosions. On protège donc les moteurs, c’est ce qui se voit le plus, mais aussi les entrées et sorties d’air, les sondes, tous les orifices, et même les trains d’atterrissage en cas de grand froid. Continuer la lecture

Publié dans Industrie aéronautique, Sécurité aérienne | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Crash d’un Airbus A320 de Pakistan Airlines

L’image permet très clairement de voir les dégats subis par le dessous des moteurs lorsqu’il a touché la piste (en rouge), ainsi que la RAT déployée (entourée en vert)

Lorsque l’accident aérien de l’Airbus A320 de la compagnie PIA a été connu, beaucoup de personnes ont très (trop ?) rapidement pointé du doigts la maintenance de l’avion. En effet, il est aisé d’imaginer une mauvaise procédure de sortie de stockage après plusieurs mois d’arrêts… Mais les différents éléments désormais en notre possession permettent plutôt de s’orienter vers une hypothèse « facteur humains ». Continuer la lecture

Publié dans Accidents et crashs | Marqué avec , , , , , , , , | 18 commentaires

Coronavirus : quelle sécurité sanitaire dans les avions ?

Le coronavirus a presque totalement interrompu le trafic aérien. Pour les rares avion qui volent encore, de nouvelles normes de protection sont mises en oeuvre, avec notamment des nettoyages approfondis et un désinfection durable qui s’ajoutent aux spécificités de l’avion : l’air y est renouvelé toutes les 3 minutes et l’air re-circulé est nettoyé avec les mêmes filtres HEPA qu’en bloc opératoiren avec une efficacité de 99,97% contre les virus ! Voici un reportage tourné le 29 avril  à Roissy avec les équipes d’Air France :

Publié dans Industrie aéronautique, Sécurité aérienne | Marqué avec , , | 2 commentaires

MH370 : revue des théories impossibles et des scenarii plausibles

Une année de plus depuis la disparition du Boeing 777 de la Malaysia dans la nuit du 8 au 9 mars 2014 avec 239 personnes à son bord…  Le mystère na pas été levé mais de nombreuses théories peuvent cependant être démontées avec les données techniques disponibles et les analyses qui continuent à être publiées. Voici donc une revue de nos connaissances sur le MH370, puis l’analyse de quelques théories.

1) Ce que l’on sait du MH370

Les radars primaires militaires et civils permettent de reconstituer cette trajectoire initiale

Le début du vol est connu, l’appareil décolle à 00h42 (heure locale) et se rend sur le point IGARI marquant la frontière aérienne entre la Malaisie et le Vietnam. A ce moment, l’avion arrête toute émission (échanges radios, messages ACARS, transpondeur) et une action manuelle dans le cockpit du Boeing 777 dévie l’avion de sa trajectoire pour le faire s’orienter vers l’ouest. L’avion n’a pas envoyé de message de déconnexion du système de communication satellite, ce qui aurait été le cas en cas de coupure manuelle depuis le cockpit. Cette trajectoire est confirmée par d’autres données, notamment le téléphone portable du copilote qui va borner sur le réseau téléphonique terrestre proche de la ville de Penang. Continuer la lecture

Publié dans Accidents et crashs | Marqué avec , , , , , | 73 commentaires

Visite avant vol sur un Boeing 737 de la compagnie Transavia

Avant chaque vol, tous les pilotes du monde font systématiquement un tour de leur avion pour réaliser une visite prévol (ou avant-vol). Cette procédure est appliquée que l’on se trouve sur un petit avion d’aéroclub et jusqu’à l’avion de ligne. Cela permet de valider les vérifications réalisées par les équipes techniques et de contrôler que tout est en ordre pour un décollage en toute sécurité. Visite réalisée sur un Boeing 737 NG de la compagnie Transavia en compagnie de Simon Leblanc, commandant de bord.

Publié dans Industrie aéronautique, Sécurité aérienne | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Bilan sécurité aérienne de l’année 2019

L’année 2019 est en mi-teinte, moins bonne que 2017 (on ne peut de toutes façons pas faire mieux puisqu’il n’y avait eu aucun mort), mais meilleure que 2018 (avec deux fois moins de décès !)… Dans le détail, il y a eu 5 accidents aériens pour des vols de transport de passagers, c’est-à-dire les avions de plus de 14 places et 2,25 tonnes. Seulement 5 accidents en intégrant toutes les statistiques de toutes les compagnies partout sur terre, malgré les aéroports en pente du Népal, la maintenance approximative au fin fond de l’Amazonie, les antiquités de Corée du Nord, les pilotes approximatifs de Papouasie ou les compagnies classées sur liste noire par l’Europe… Voici le détail de ces accidents : Continuer la lecture

Publié dans Decryptage médias, Non classé, Sécurité aérienne | Marqué avec , , , , , , | 5 commentaires

Boeing 737 MAX et MCAS : résumé de deux jours passé au siège de Boeing à Seattle

Le groupe des invités dans l’usine d’Everett

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance de recevoir une invitation de la part de Boeing afin de pouvoir me rendre à Seattle et constater les efforts de remise en œuvre du Boeing 737 MAX et les avancées dans la correction du système MCAS. Notre délégation comptait une vingtaine de spécialistes de tous pays, comprenant des ingénieurs aéronautiques, des experts de la sécurité aérienne, des pilotes (notamment de MAX), des représentants de syndicats de PNC, un ancien enquêteur du NTSB, et des consultants comme moi (j’avais l’étiquette « Analyst / Crisis communication specialist »). Le but n’était donc pas de communiquer (une visite de presse est prévue prochainement), mais d’échanger sur la situation et les évolutions proposées sur l’avion. Continuer la lecture

Publié dans Accidents et crashs, Industrie aéronautique, Sécurité aérienne | Marqué avec , , , , , , , , | 13 commentaires

Comment un pilote gère-t-il l’atterrissage avec beaucoup de vent ?

Vous nous avez demandé plusieurs fois comment les pilotes gèrent un atterrissage avec beaucoup de vent. Arnaud et moi avons donc fait une petite séance de simulateur de vol pour vous montrer cela, j’espère que la vidéo vous plaira 🙂

Vidéo tournée sur le simulateur de vol de Boeing 737 utilisé dans le cadre des stages contre la peur de l’avion. N’hésitez pas également à vous abonner à notre chaîne :

Publié dans Sécurité aérienne | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

Des fissures détectées sur certains Boeing 737NG : quel risque et conséquences ?

Les médias ont largement repris une information selon laquelle des fissures auraient été découvertes sur certains Boeing 737 NG. Pour répondre à vos nombreuses questions, j’ai directement réalisé une petit vidéo intégrant un reportage de France 3. Les inspections peuvent être réalisées visuellement ou grâce à des appareils permettant de vérifier les éventuels défauts dans la profondeur de la matière. J’espère que cette vidéo répondre à vos interrogations !

Publié dans Decryptage médias, Industrie aéronautique, Sécurité aérienne | Marqué avec , , , , | Un commentaire

D’où vient l’électricité des avions de ligne et que se passe-t-il en cas de coupure ?

Cet A320 de la compagnie Easyjet est alimenté en électricité par un câble. Une fois débranché, il utilisera ses générateurs embarqués.

L’alimentation électrique nécessaire au bon fonctionnement d’un avion croît à chaque génération d’appareils. Dans les années 1990, les A330/340 les avions avaient besoin de 300 kW pour fonctionner. L’A380, dont le premier vol a eu lieu en 2005, en nécessite deux fois plus à 600 kW. Sur la dernière génération d’appareils, incarnée par le Boeing 787 « Dreamliner » mis en service en 2011, ce sont 1000 kW qui doivent être produits. A l’exception de la propulsion des appareils qui continuera à reposer sur du carburant classique pendant au moins une décennie, tout s’électrifie pour trois bonnes raisons :
– amélioration de la sécurité aérienne,
– réduction du poids de l’avion (or un avion léger consomme moins de carburant),
– diminution de la consommation de carburant (et donc des émissions de CO2). Continuer la lecture

Publié dans Industrie aéronautique, Sécurité aérienne | Marqué avec , , , , , | 2 commentaires