Mise à jour de la Liste Noire de l’Union Européenne des compagnies aériennes

Airbus A300-605R IranAir, un des rares avions de la compagnie autorisé à se poser en Europe

Airbus A300-605R de la compagnie IranAir, un des rares avions de la compagnie autorisé à se poser en Europe.

La 22ème mise à jour de la liste noire des « transporteurs aériens faisant l’objet d’une interdiction d’exploitation générale dans la communauté » a été publiée le 5 décembre par la Commission européenne. Cette liste, mise à jour tous les 2 mois, interdit à toutes les compagnies ne respectant pas les règles de sécurité de se poser en Europe. C’est grâce à ces règles strictes que l’on ne dénombre plus aucun accident mortel en Europe depuis maintenant plus de 4 années, malgré plusieurs milliards de personnes transportées.

La mise à jour de la liste inclut toutes les compagnies aériennes de 21 pays représentant 295 compagnies : l’Afghanistan, l’Angola, le Bénin, le Congo, la république Démocratique du Congo, Djibouti, la Guinée Equatoriale, l’Eritrée, le Gabon (à l’exception de 3 compagnies), l’Indonésie (à l’exception de 5 compagnies), le Kazakhstan (à l’exception d’une compagnie), le Kyrgyzstan, le Libéria, le Mozambique, le Népal, les Philippines (à l’exception d’une compagnie), le Sierra Leone, Sao Tome et Principe, le Soudan, le Swaziland et la Zambie, et deux compagnies isolées : blue Wing du Suriname et Meridian Airways du Ghana.

En plus de cette liste, des compagnies ont parfois le droit de faire voler un ou deux appareils bien maintenus dans l’espace aérien de l’UE sous des conditions drastiques. A titre d’exemple, la compagnie Iran Air a le droit de faire voler un seul Airbus A300 dans l’espace aérien de l’UE, mais il est exigé que sa maintenance soit réalisée en Europe. De même, les pilotes peuvent être contrôlés selon les réglementations en vigueur dans les pays d’accueil. Un dizaine de compagnies ont ainsi le droit de poser un ou plusieurs appareils maintenus selon les exigences européennes : Iran Air, Air Astana du Kazakhstan, Afrijet, Gabon Airlines et SN2AG du Gabon, Air Koryo de Corée du Nord, Airlift International du Ghana, Air Service Comores, TAAG Angolan Airlines et Air Madagascar.

La Commission souligne également les améliorations constatées dans de nombreux pays, par exemple aux Philippines, en Libye, au Soudan ou en Zambie, des pays qui restent encore sur la liste mais pourraient bientôt en sortir.

D’une manière générale, lorsque vous faites un vol depuis l’Europe ou vers l’Europe, il n’y a aucune question à se poser : le voyage sera très sûr. Si vous devez réaliser des vols internes dans des pays de cette liste, vérifiez que la compagnie se trouve bien sur la liste de l’IATA, une association des compagnies que l’on peut considérer comme fiables (aucun passager n’a perdu la vie dans les compagnies de cette association en 2012 alors qu’elle représente 94% du trafic mondial !).

Voir l’article « Vérifier la fiabilité de sa compagnie » : http://www.peuravion.fr/blog/2013/01/verifier-la-fiabilite-de-sa-compagnie/

Site officiel de la Commission Européenne : http://europa.eu/rapid/press-release_IP-13-1201_en.htm

À propos de Xavier Tytelman

Ancien aviateur militaire aujourd'hui consultant sur les questions aéronautiques. Responsable et formateur au Centre de Traitement de la Peur de l'Avion (www.peuravion.fr). Tel : +33667484745
Ce contenu a été publié dans Industrie aéronautique, Sécurité aérienne, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Mise à jour de la Liste Noire de l’Union Européenne des compagnies aériennes

  1. LiliNaviga dit :

    Merci bien pour cette mine d info.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *