Bientôt moins de turbulences en vol grâce à la transformation digitale !

Même si les turbulences ne présentent aucun risque pour les avions de ligne aujourd’hui en circulation, ce phénomène continue d’être le plus redouté des personnes souffrant de la peur de l’avion… Certains types de turbulences sont prévisibles (s’il y en a par exemple dans les vents d’altitude que les avions empruntent), d’autres sont détectables en temps réel grâce au radar météo ou à l’œil nu (c’est le cas des nuages), mais certaines turbulences demeurent imprévisible. Puisqu’il n’est pas possible de les prévoir et donc de les éviter, ils peuvent représenter un désagrément pour les passagers, une gêne pour l’organisation du vol (la distribution des repas par exemple), voire un risque pour la sécurité des passagers qui pourraient tomber s’ils ne sont pas assis lors des turbulences. Jusqu’à présent, le premier avion qui rencontrait ce type de phénomène en informait simplement la tour de contrôle qui devait alors transmettre l’annonce à chacun des vols devant passer par la même zone… Mais cette procédure de « pilot report » était lourde, fastidieuse et peu précise.En effet, les sensations des pilotes sont subjectives, et un turbulence jugée insignifiante sur un très gros avion comme l’Airbus A380 ne sera pas relevée par l’équipage alors qu’elle pourrait être ressentie comme beaucoup plus forte sur un petit Embraer. Manque de données, faible précision de la localisation, il était temps de passer à un système plus efficace.

Capture d’écran de l’application développée par Delta Airlines. La compagnie est l’une des seules au monde à disposer de son propre service de météorologie.

L’association internationale de l’aviation civile (l’IATA) vient donc d’annoncer le lancement de la plateforme Turbulence Aware de partage des informations sur les turbulences rencontrées par les avions. Toutes les compagnies volontaires pourront adhérer au programme pour faire remonter automatiquement des données fiables et objectives sur les vibrations ou les turbulences rencontrées, et être en retour informées des détections des autres avions. La compagnie américaine Delta Airlines avait déja déployé une application semblable depuis 2016 avec un grand succès puisqu’elle avait pu réduire le nombre d’occurrence de turbulences, mais le projet de l’IATA regroupe déja 12 compagnies test (dont Air France, Easyjet et Lufthansa pour l’Europe) et ce sont peut-être à terme les 280 compagnies représentant plus de 80% du trafic aérien mondial qui pourraient participer. Si une compagnie seule isolée a déja pu prouver l’intérêt du concept, imaginez les résultats lorsque les informations seront collectées en temps réel sur des milliers d’avions !

Voici les 12 premières compagnies ayant intégré le projet de réduction des turbulences de l’IATA

Une fois de plus, la transformation digitale observée dans tous les secteurs d’activité permettra d’améliorer le confort et les conditions de vol ainsi que la sécurité. Lorsqu’ils seront avertis, les pilotes des avions pourront choisir de changer d’altitude de vol, de contourner la zone turbulente ou de ralentir s’ils doivent la traverser. Une prévision anticipée des turbulences permettra même de réduire la quantité de carburant consommée, les évolutions d’évitement étant plus douces et progressives qu’une adaptation résultat de turbulences inattendue.

Les premiers retours seront présentés dès le mois de février 2019 et un déploiement opérationnel progressif à grande échelle de ce « waze de l’aviation » est prévu dans moins d’un an. D’ici là, volez heureux et soyez toujours convaincus que les turbulences ne présentent pas le moindre risque pour l’avion dans lequel vous volez  🙂

 


Sources :
– Application Delta Airlines : https://news.delta.com/tags/flight-weather-viewer
– Turbulences Aware de l’IATA : https://www.iata.org/services/safety-flight-operations/Pages/turbulence-platform.aspx
– Infographie Delta sur les turbulences :

 

À propos de Xavier Tytelman

Ancien aviateur militaire aujourd'hui consultant sur les questions aéronautiques. Responsable et formateur au Centre de Traitement de la Peur de l'Avion (www.peuravion.fr). Tel : +33667484745
Ce contenu a été publié dans Centre de traitement de la peur de l'avion, Industrie aéronautique, Sécurité aérienne, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Bientôt moins de turbulences en vol grâce à la transformation digitale !

  1. mos dit :

    Merci Xavier pour toutes ces informations précieuses qui ont su rassurer mes craintes!

    • saidani dit :

      Il faut que le système de sauvetage doit être cent pour cent positif par exemple le serpent quand change ça peau donc pour moi le début du plan anti crache c est a peut près comme ca et merci exuser pour
      l orthographe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *