Crash du Boeing 777 MH370 de Malaysia Airlines

Malaysia Airlines Boeing 777-200Il n’est pas dans notre habitude de surfer sur l’actualité, nous préférons prendre le recul nécessaire pour étudier un événement aéronautique. Vous êtes néanmoins très nombreux à nous avoir envoyé des mails et à avoir appelé, et je vais donc essayé de décrypter quelque peu les événements.

Premièrement, et comme à leur habitude, les médias manquent quelque peu de sérieux. Les scénarios avancés sont pour la plupart peu probables, et les « experts » qui défilent sur les antennes ont de sérieuses lacunes dans le domaine aéronautique. France Info évoque des « transpondeurs qui n’ont pas émis d’alerte météo », cela n’existe pas. Accessoirement, la météo était bonne. BFMTV et France2 évoquent une collision entre deux avions sauf qu’il manquerait dans ce cas un deuxième appareil. Itélé évoque même des météorites…

Depuis hier, plusieurs débris et traces de pétrole ont été repérées en mer par des avions de patrouille maritime vietnamiens. Tant que ce pétrole n’aura pas été analysé ou des débris repêchés, cela ne signifie rien. J’ai passé des centaines d’heures dans des appareils similaires au sein de la Marine Nationale à scruter la mer, et une chose est sûre : des débris et des traces de pétrole, on en trouve à chaque vol même si l’on n’en cherche pas. Ne tirons donc pas de conclusion hâtive. Les scénarios de l’avion qui se déleste de son pétrole pour être plus léger et planer plus longtemps sont parfaitement impossible : devenir plus léger fait accélérer mais ne fait pas planer plus loin (scénario entendu sur LCI).

Pour ce qui est des causes de l’accident, il est certainement du à un événement ponctuel. Plusieurs éléments permettent de tirer cette conclusion :
– un incident technique laisse TOUJOURS le temps aux pilotes d’indiquer qu’ils se trouvent en difficulté lorsqu’ils s’en rendent compte, notamment via leurs transpondeurs sur lesquels ils peuvent indiquer si  l’avion est détourné, s’il y a une panne de radio ou qu’il se trouve en détresse.
– un des systèmes de l’avion, l’ACARS, envoie automatiquement les paramètres techniques de l’avion  si un problème est détecté, or aucun message de ce type n’a été reçu.
L’accident a donc été bref et immédiat. Cela fait plus de 30 ans qu’un avion n’a pas explosé en vol pour cause technique, et un tel scénario sur avion fiable et moderne comme le Boeing 777 laisse perplexe.

La piste de l’attentat ou du détournement est à cette heure privilégiée puisque plusieurs passagers auraient pu embarquer avec des passeports volés. Cette pratique existe chez les escrocs et les candidats à l’immigration et n’est pas une preuve, mais cette éventualité est à mon sens la plus probable même si cela implique une série de défaillances grave dans le domaine de la sûreté aéroportuaire en Malaisie.

A l’heure actuelle, aucune preuve ne permet donc de confirmer un quelconque scénario, et rien ne sera sur tant que les enregistreurs de vols n’auront pas été retrouvés et analysés. Encore une fois, il faut réussir à relativiser la situation.

L’événement est d’autant mieux retenu qu’il est rare et que les médias se focalisent dessus. Les 200 personnes qui sont mortes ce week-end en voiture en Europe et les 100.000 conducteurs qui sillonnent les routes françaises sans permis sont bien moins inquiétants car le risque routier est intégré et normalisé. Prenons donc du recul, cet événement est dramatique, mais il est excessivement rare. D’ailleurs près de 20 millions de personnes ont déja pris l’avion depuis le crash.

Nous mettrons ce post à jour en fonction des avancées de l’enquête.

À propos de Xavier Tytelman

Ancien aviateur militaire aujourd'hui consultant sur les questions aéronautiques. Responsable et formateur au Centre de Traitement de la Peur de l'Avion (www.peuravion.fr). Tel : +33667484745
Ce contenu a été publié dans Accidents et crashs, Decryptage médias, Industrie aéronautique, Sécurité aérienne, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Crash du Boeing 777 MH370 de Malaysia Airlines

  1. Hadi Uluengin - Istanbul / TR dit :

    Contrairement aux ignorances, spéculations et fantasmagorismes journalistiques, de loin le meilleur et rationnel commentaire que j’ai lu aussi bien dans la presse anglophone et francophone que turque…. Pourtant je suis moi – même journaliste!
    Merci et félicitations …
    H.U.

Répondre à Xavier Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *